QATAR PRIX DE L’ARC DE TRIOMPHE
plus que jamais le championnat du monde des pur-sang !
 

02/10/2019


Le 15 mai dernier, 81 chevaux ont été engagés (inscrits) dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe.
 
Mardi 1er octobre, après les seconds forfaits, douze chevaux seulement sont encore en lice pour la plus grande course du monde. Parmi eux, une immense favorite, Enable (dont le père est Nathaniel), qui s’élancera pour une tentative de triplé unique dans l’histoire de la course créée en 1920. Enable est entraînée en Angleterre par John Gosden, déjà titulaire de trois succès dans l’Arc. Elle sera montée par l’Italien de naissance Lanfranco Dettori, une vraie légende des pelotons qui, à l’âge de 48 ans, est le recordman de l’épreuve avec six victoires. Enable défend les couleurs de son éleveur, le prince Khalid Abdullah, qui a également remporté à six reprises la course qui fait rêver tout sportsman.
 
Pour briser le rêve d’Enable et de tous ses supporters, la menace viendra de deux poulains de 3 ans : le français Sottsass (Siyouni) et l’irlandais Japan (Galileo).
 
Le premier est entraîné à Deauville par Jean-Claude Rouget et porte les couleurs d’un grand entrepreneur et collectionneur d’art américain, Peter Brant. C’est le meilleur poulain de sa génération en France, comme en attestent ses succès dans le QIPCO Prix du Jockey Club, au printemps, et dans le Qatar Prix Niel, il y a trois semaines, véritable tremplin pour l’Arc. En selle, Cristian Demuro, jeune pilote d’origine italienne mais basé en France, à la recherche d’un premier sacre dans l’Arc.
 
Japan défend quant à lui les couleurs des associés de la mégapuissance internationale Coolmore, et il est entraîné en Irlande par Aidan O’Brien. Il s’est imposé dans le Juddmonte Grand Prix de Paris, le 14 juillet sur le parcours qu’il retrouvera dimanche, avant de battre ses aînés dans les Juddmonte International Stakes, à York (Angleterre).
 
Waldgeist (Galileo), âgé de 5 ans comme Enable, aura des supporters car il a fini quatrième de la dernière édition du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. Il défend les couleurs allemandes du Gestüt Ammerland (propriété de Dietrich von Boettischer) lequel est associé sur Waldgeist avec le haras anglais de Newsells Park… qui est détenu par un Allemand, le Dr Jacobs. Waldgeist est préparé par celui que l’on peut considérer comme le plus grand metteur au point français, André Fabre, et sera associé à Pierre-Charles Boudot, originaire de Saône-et-Loire où son père exerçait la profession d’entraîneur, mais formé à Chantilly par « Maître » Fabre.
 
Avec trois concurrents japonais, un cheval venu de République Tchèque, trois chevaux irlandais, deux anglais et trois français, le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe joue pleinement son rôle de championnat du monde des pur-sang. Mercredi, un autre tricolore devrait venir s’ajouter à cette liste. Soft Light (Authorized), poulain de 3 ans appartenant à Claudio Marzocco et entraîné à Deauville, comme Sottsass, par Jean-Claude Rouget, sera supplémenté (inscription de dernière minute) par son entourage, moyennant la somme de 120 000 €. Il sera associé à la légende japonaise Yutaka Take, 50 ans et toujours en quête d’un premier Arc…