Retours sur le séminaire de l’obstacle

01/06/2021
Sous l’impulsion de Jacques Détré, Vice-Président de France Galop et Président du Conseil de l’obstacle, un séminaire de l’obstacle s’est tenu les 30 et 31 mai à Tours. Celui-ci a réuni la quasi-totalité des membres du Conseil de l’obstacle ainsi que plusieurs administrateurs et salariés de France Galop, des journalistes spécialistes de la discipline et un représentant du PMU.
 
L’objectif de cette initiative inédite était d’identifier des actions, à mettre en œuvre ou à étudier de façon approfondie, destinées à faire progresser la discipline de l'obstacle sur le plan des enjeux et du propriétariat. 
 
A l’issue du séminaire de l’obstacle, Jacques Détré, , a déclaré : « Dans le cadre de séances de travail constructives au cours desquelles tous les participants ont pu exprimer leurs idées et débattre librement des propositions formulées par leurs pairs, une plateforme de plan d’actions a été esquissée sur les différentes thématiques couvertes lors du séminaire : prospection et fidélisation des propriétaires, programme de courses et partants et marketing de l’offre et du pari. »
 
Parmi les multiples pistes de travail, on peut mentionner les actions suivantes.

Thème 1 : Prospection et fidélisation des propriétaires
 
  • Mettre en place une formation commerciale à destination des entraîneurs pour leur donner les moyens de mieux prospecter et communiquer auprès de leurs clients,
  • Améliorer l’accompagnement des nouveaux propriétaires afin de leur donner les clés de compréhension de la discipline de l’obstacle,
  • Mieux valoriser l’expérience des propriétaires présents sur les hippodromes et ayant un partant
  • Continuer à développer la multipropriété sous différentes formes (associations, écuries de groupe…).
 
Thème 2 : Programme de courses et partants
 
  • Etablir un cahier des charges spécifique relatif à l’organisation des courses à obstacles en accordant une place croissante aux critères de bien-être équin,
  • Mener une réflexion sur un bon équilibre entre les hippodromes proposant des parcours sélectifs et des parcours moins exigeants afin d’améliorer les partants,
  • Renforcer le nombre de courses handicaps, générateurs de partants et d’enjeux, à Paris comme en Régions,
  • Poursuivre une approche nationale de la construction du calendrier des courses à obstacles notamment PMH
  • Etablir une offre de courses plus équilibrée tout au long de l’année en limitant les concurrences entre courses Premium et courses PMH.
 
Thème 3 : Marketing de l’offre et du pari
 
  • Théâtraliser les courses à obstacles sur Equidia, notamment celles se déroulant à Auteuil, afin de mieux mettre en valeur le côté spectaculaire de ces épreuves,
  • Engager les professionnels et les propriétaires à participer activement à une meilleure communication sur les informations relatives à leurs partants (avant et également après les courses), vis-à-vis de la presse et, le cas échéant, sur leurs réseaux sociaux,
  • Optimiser le programme des courses en plaçant les épreuves phares aux périodes les plus propices au jeu (Exemple: repositionner le Prix du Président de la République).
 
 
Les recommandations élaborées en commun lors de ce séminaire seront présentées et partagées avec les membres du Conseil d’Administration de France Galop lors de sa réunion du 21 juin prochain.