Qatar Prix du Cadran (GR.1), Trueshan couronné dans son pays de naissance

02/10/2021
PARISLONGCHAMP, SAMEDI 2 OCTOBRE 2021
QATAR PRIX DU CADRAN (GROUPE 1)

C’est un cheval entraîné en Angleterre, mais élevé en France, à Saint-Pierre-des-Landes (Mayenne) par Didier Blot, qui s’est imposé dans le Qatar Prix du Cadran (Groupe 1), le sommet des chevaux spécialisés sur les longues distances. Trueshan n’est pas un inconnu : il avait déjà gagné en juin dernier l’Al Shaqab Goodwood Cup (Groupe 1). Il n’est jamais meilleur que lorsque les pistes s’assouplissent. Les conditions étaient donc parfaites pour lui samedi.
 
Trueshan a devancé la légende Stradivarius, monté par Lanfranco Dettori, gagnant à sept reprises de courses de niveau Groupe 1. La française Bubble Smart, qui courait pour la première fois dans un Groupe 1, est une remarquable troisième.
 
 
CE QU’ONT DIT LES ENTOURAGES
 
Dan Horsford (assistant d'Alan King, entraîneur de Trueshan, 1er)


« C'est magique ! Je suis aussi le cavalier de Trueshan, on se lève tous les matins pour des chevaux comme lui. Aujourd'hui, nous n'avons pas franchement eu d'inquiétude. La principale interrogation pouvait être la distance : côté terrain, il s'adapte à tout, même s'il aime beaucoup les pistes souples. Il était vraiment très bien depuis son arrivée en France. Je suppose que la Gold Cup d'Ascot sera une possibilité l'an prochain. »
 
James Doyle (jockey de Trueshan, 1er)

« Stradivarius a été un cheval exceptionnel pour la promotion de courses en Angleterre. Mais il a plus de failles dans son armure qu'auparavant, comme on l'avait vu lors de ses dernières courses. Je pensais qu'il était battable et j'étais assez confiant pour le devancer aujourd'hui. Mon cheval a adoré le terrain. Il a très bien voyagé, il a bien accéléré. »

Bjorn Nielsen (propriétaire de Stradivarius, 2e)

« Nous sommes battus par meilleur sur une piste très souple qui n'est pas vraiment sa tasse de thé. Il n'a pas eu la même pointe de vitesse qu'il nous avait montrée précédemment... Mais il reste un super cheval que nous adorons. »

Mikel Delzangles (entraîneur de Bubble Smart, 3e)

« Elle court super et fait une valeur formidable. Elle est courageuse comme tout. Elle est toute neuve et elle va peut-être rester à l’entraînement l’an prochain. »