Qatar Prix de Royallieu (Gr.1), Loving Dream et les bras de Dettori

02/10/2021
PARISLONGCHAMP, SAMEDI 2 OCTOBRE 2021
QATAR PRIX DE ROYALLIEU (GROUPE 1)

Battu en selle sur Stradivarius dans le Qatar Prix du Cadran, le jockey Lanfranco Dettori s’est consolé en s’imposant avec Loving Dream dans le Qatar Prix de Royallieu (Groupe 1). Il a fallu toute la détermination du pilote âgé de 50 ans pour que la pouliche de 3 ans entraînée en Angleterre par John et Thady Gosden devance du minimum sa compatriote Believe in Love. La française Valia, entraînée à Chantilly par Alain de Royer Dupré, est troisième sous la selle de Christophe Soumillon.
 
Loving Dream avait pris précédemment la cinquième place dans les Yorkshire Oaks, une course remportée par Snowfall, qui sera au départ dimanche du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe.

 CE QU’ONT DIT LES ENTOURAGES
 
Thady Gosden (entraîneur de Loving Dream, 1re)
 
« Bien sûr, quand la pouliche de Roger Varian est venue, nous étions un peu inquiets. Mais Loving Dream est dure et elle a du talent. Et quand Frankie est en forme, il est dur à battre ! Surtout lorsqu'il est devant ! Elle a apprécié la distance et n'a pas de problème avec ce terrain, même si elle aime aussi le "bon". Nous allons réfléchir avec ses éleveurs-propriétaires à la suite de son programme. On peut penser à Ascot. »


Roger Varian (entraîneur de Believe in Love, 2e)
 
« Je suis à la fois très content et un peu déçu d'être battu de si peu. Mais il n'y a rien à dire, elle a fait une course superbe, d'autant qu'elle ne faisait pas partie des favorites et rendait trois kilos à la gagnante. Elle a eu un bon parcours et elle aime le terrain souple, donc il n'y a pas d'excuses. Nous allons voir comment elle récupère avant de décider de la suite, mais le Prix Royal Oak (Groupe 1) à ParisLongchamp est une option. »
 

Alain de Royer Dupré (entraîneur de Valia, 3e)
 
« Valia est bonne troisième. Elle a pu bénéficier d'un scénario de course idéal et c'est une jument courageuse. Avec les 3 ans, il y a tout de même un écart de poids important. Logiquement, Valia devrait entrer au haras à la fin de l'année, mais avant cela, elle courra le Prix Royal Oak (Groupe 1), le 24 octobre ici-même. »