France Galop et LeTROT travaillent pour une reprise progressive des courses à huis clos en mai
 

15/04/2020
COMMUNIQUE, le mardi 14 avril 2020

France Galop et LeTROT ont pris acte du prolongement du confinement jusqu’au 11 mai prochain, annoncé hier soir par le Président Emmanuel Macron.

Dans ce contexte, les Sociétés Mères discutent avec les autorités gouvernementales afin d’étudier un retour de l’activité des courses à huis clos le plus tôt possible, comme c’est le cas dans certains pays.

Avant la suspension des courses, la filière avait démontré sa capacité d’organiser des réunions, fermées au public, avec un excellent niveau de prévention des risques de propagation du virus. Dans le cadre de ces huis clos renforcés, l’accès à l’hippodrome était strictement réservé à un nombre restreint de professionnels nécessaires à l’organisation des courses de la journée. Par ailleurs, l’activité d’entraînement sur les différents centres parisiens et régionaux s’est poursuivie depuis le début du confinement dans le respect le plus strict des gestes barrières et des règles de distanciation sociale. 

Sur la base de la dernière allocution du Président, il est néanmoins acquis que le redémarrage des courses en France ne pourra se faire avec l’ensemble du réseau national des points de vente du PMU. Seule une partie (les tabacs) sera opérationnelle, ce qui implique des recettes très réduites pour l’Institution. Les conséquences de cette configuration sont actuellement à l’étude et font l’objet des discussions en cours avec les pouvoirs publics. Les Présidents des sociétés-mères et du PMU, déterminés à défendre au mieux les intérêts du secteur des courses, seront reçus par MM. Didier Guillaume (Ministre de l’Agriculture) et Gérald Darmanin (Ministre de l’Action et des Comptes Publics) mardi prochain.  

Sans attendre, les équipes de France Galop et de LeTROT finalisent actuellement un calendrier Premium pour le mois de mai, à compter de la date de reprise qui sera décidée en accord avec nos tutelles. Ce calendrier sera annoncé dès que possible afin que les professionnels des courses puissent anticiper la préparation de leurs chevaux.