CHANTILLY – DIMANCHE 5 JUILLET
L’IRLANDE DOMINE LE PRIX DE DIANE LONGINES

06/07/2020
Le point commun entre les trois premières du Prix de Diane Longines ? Elles sont toutes entraînées en Irlande ! Fancy Blue, la gagnante qui s’est montrée extrêmement dure sous la selle de Pierre-Charles Boudot (le tenant du titre), offre une première victoire classique au jeune Donnacha O’Brien, pas encore 22 ans et qui s’est installé comme entraîneur cette année, après avoir été jockey pour son père, Aidan O’Brien, et la grande écurie irlandaise Coolmore.
 
Fancy Blue appartient justement aux associés de Coolmore, Michael Tabor, Derrick Smith et John Magnier. Elle restait sur une deuxième place dans les 1.000 Guinées irlandaises, où elle était battue par Peaceful, entraînée par Aidan O’Brien, et troisième ce dimanche. Alpine Star, la favorite associée à Stéphane Pasquier, a conservé la deuxième place après avoir mené. La meilleure française est Raabihah, entraînée à Deauville par Jean-Claude Rouget et qui se classe quatrième.
 
L’arrivée du Prix de Diane Longines 2020
 
1re       FANCY BLUE    P.-C. Boudot
            (Deep Impact & Chenchikova, par Sadler’s Wells)
            Propriétaires : M. Tabor, D. Smith & Mme J. Magnier
            Éleveur : Coolmore Stud
            Entraîneur : D. O’Brien
 
2e        ALPINE STAR   S. Pasquier
            (Sea the Moon & Alpha Lupi, par Rahy)
            Propriétaire : Famille Niarchos
            Éleveur : Famille Niarchos
            Entraîneur : J. Harrington
 
3e        PEACEFUL       J.-A. Heffernan
            (Galileo & Missvinski, par Stravinsky)
            Propriétaire : M. Tabor, D. Smith & Mme J. Magnier
            Éleveur : Coolmore Stud
            Entraîneur : A. O’Brien
 
Écarts : CTÊTE - TÊTE - TÊTE
Temps : 2’05’’46
État du terrain : bon souple (3,3)
 
 
Les réactions des professionnels
 
Pierre-Charles Boudot (jockey de Fancy Blue, 1re)
« Je suis très heureux. Ce sont des circonstances particulières, et c’est aussi la première victoire classique pour Donnacha O’Brien. Je suis fier d’avoir gagné cette course pour lui. Il m’avait dit que la pouliche avait beaucoup d’action et de tenue, et qu’elle était facile à monter. Nous ne sommes pas allés très vite devant, mais nous n’avions pas intérêt, avec Stéphane Pasquier, de faire le train pour les autres. Cristian Demuro est venu vite sur nous et nous a pris l’avantage, mais je savais que ma pouliche allait revenir. »
 
Stéphane Pasquier (jockey d’Alpine Star, 2e)
« La pouliche court bien. La piste n’était peut-être pas tout à fait assez souple pour elle, mais elle s’est bien battue. Elle avait couru il y a quinze jours, cela a pu jouer aussi. »
 
Fabrice Chappet (entraîneur de Magic Attitude, 5e)
« Elle court bien. Nous voulions la monter off et elle s'est retrouvée loin... Or, les bonnes pouliches de la course sont allées devant, pas très vite et, dans ces conditions, il était difficile d'aller les chercher. Elle trace une belle ligne droite. »