Un week-end du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe sans open stretch

Un week-end du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe sans open stretch
 
Les courses du week-end du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe, samedi 6 et dimanche 7 octobre à l’hippodrome ParisLongchamp, se dérouleront finalement sans open stretch. Ce décrochage à l’entrée de la ligne d’arrivée, mis en place depuis la reprise des courses sur l’hippodrome parisien, s’est avéré très concluant sur le plan de la régularité des courses mais, pour les courses de dimanche, il a été jugé que cette option ne permettait pas d’offrir les meilleures conditions de terrain pour les concurrents.
 
Le samedi 6 octobre, la lice sera portée à 16 mètres de la corde, et le lendemain dimanche, jour du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe et de six autres courses de Groupe 1, au plus haut niveau mondial, la lice sera ramenée à zéro. Ainsi, les concurrents galoperont sur une bande de six mètres tout à fait neuve ce jour-là.
 
Le Directeur général de France Galop, Olivier Delloye, a déclaré : « Il est de notre devoir de proposer le meilleur terrain possible pour que tous les concurrents s’expriment pleinement et que le meilleur gagne. La mise en place de l’open stretch, même avec une lice à zéro, ne nous permettait pas de profiter d’une portion de terrain complètement neuve côté corde puisque le décrochage amène naturellement les chevaux à galoper plus à l’extérieur et emprunter, au début de la ligne d’arrivée, une partie de la piste qui a été assez intensément utilisée depuis le printemps. Dans un souci de cohérence, nous avons donc choisi de renoncer aussi à l’open stretch la veille. L’open stretch a considérablement amélioré la régularité des courses mais la priorité absolue, c’est la qualité de la piste que nous offrons. Quand les deux ne s’avèrent pas compatibles, le choix s’impose de lui-même. »