Vendredi 17 novembre 2017

STATUT SOCIAL DES JOCKEYS

France Galop souhaite rappeler certaines informations sur le statut social des jockeys.

Depuis plusieurs mois, nous tentons de parvenir à un accord en réunissant les acteurs concernés, associations de jockeys et de propriétaires en particulier, et leurs conseils. C’est dans le même état d’esprit que ses représentants participeront aux prochaines discussions entre les associations professionnelles.
Des représentants de la sous-direction du travail et de la protection sociale du Ministère de l’Agriculture ont reçu un représentant de France Galop en octobre. L’association des jockeys n’était alors pas plus représentée que celles des propriétaires.

Au cours des derniers mois, France Galop a réuni à plusieurs reprises les associations de propriétaires et de jockeys pour tenter de trouver un terrain d’entente. Parallèlement, France Galop n’a délivré aucun des documents sociaux réclamés par l’Association des Jockeys en raison de l’absence d’un accord avec les représentations des propriétaires. En effet, les propriétaires ne lui ont pas donné mandat d’établir des déclarations pour leur compte. C’est pour tour trouver une issue à cette situation que la Direction de France Galop a du solliciter le Ministère de l’Agriculture.

Rappel :
L’association des jockeys réclame l’établissement de documents sociaux, comme le bulletin de paie. Cette demande se fonde sur le fait que selon l’association, le statut d’employé est déjà constitué par le règlement d’un salaire correspondant à la monte minimale depuis juillet 1979, date de la circulaire DAS/SDPS/C.79/N°7060.