Dimanche 3 juin 2018

QIPCO PRIX DU JOCKEY CLUB
 Victoire à la lutte pour le jockey Stéphane Pasquier
sur Study Of Man dans l’une des plus grandes courses de l’année

QIPCO PRIX DU JOCKEY CLUB

Victoire à la lutte pour le jockey Stéphane Pasquier sur Study Of Man dans l’une des plus grandes courses de l’année

À l’issue d’une magnifique lutte, Study of Man est venu offrir une sixième victoire dans le Qipco Prix du Jockey Club à son entraîneur Pascal Bary (Installé à Chantilly) et une première victoire dans cette course qui est l’une des plus importante du calendrier du Galop, à son jockey Stéphane Pasquier (retrouvez les réactions des vainqueurs ci-dessous dans le communiqué. Ce crack jockey français triomphe ainsi dans la 3ème étape EpiqE Series, le championnat réunissant les 14 plus belles courses de chevaux.

Les images libres de droits du Qipco Prix du Jockey Club (avec images de drone et images caméra embarquée) : ICI

Photos libres de droits du Qipco Prix du Jockey Club : http://media.france-galop.com/prix-du-jockey-club-2/

Résumé de la course

Le poulain a galopé au centre du peloton, avant de passer à l’offensive à 300 mètres du poteau. Le poulain Pastacoy, qui a progressé avec lui dans la ligne droite, est venu arracher la deuxième place, tout près de Louis d’Or. Ces deux chevaux créent une petite surprise. Le premier est entraîné par Xavier Thomas Demeaulte, installé à Mont-de-Marsan, le second par Tony Castanheira, installé entraîneur à Chantilly après une carrière de jockey. Intellogent, qui a dû composer avec son numéro aux stalles de départ, complètement à l’extérieur, prend une méritoire quatrième place. Not Mine, qui a progressé à la corde avant de devoir contourner certains rivaux sur leurs fins, termine cinquième. Le favori Olmedo a craqué à la fin.

Comment ils ont couru

1er – Study of Man : A galopé au centre du peloton avant de prendre le meilleur à quatre cents mètres du but. Courageux, il a répondu à toutes les attaques pour l’emporter sûrement.

2e – Pastacoy : Bien parti, a dû faire un effort pour se placer parmi les premiers à cause de son numéro dans les stalles (17). A évolué en quatrième épaisseur le nez au vent avant de trouver le dos de Hunting Horn devant les Grandes Ecuries. Lancé dès l’entrée de la ligne droite, il a fini vite pour venir conclure deuxième à la hanche de Study of Man. Son jockey a porté réclamation contre le jockey de Study of Man. Mais les commissaires ont maintenu l’arrivée.

3e – Louis d’Or : Après avoir galopé dans la seconde moitié du peloton, a tracé une belle ligne droite pour se classer troisième.

4e – Intellogent : A pris un bon départ pour galoper au cœur du peloton. A suivi l’accélération des premiers à l’entrée de la ligne droite. Tenace jusqu’au bout, a accroché la quatrième place à la lutte.

5e – Not Mine : A galopé dans la seconde moitié du peloton. S’est retrouvé derrière Olmedo sur ses fins et il a dû le contourner pour revenir finir fort à la cinquième place.

6e – Hunting Horn : Bien parti, a galopé en troisième position et a eu un comportement honorable pour se classer sixième.

7e – Hey Gaman : A rapidement occupé les avant-postes et a fait bonne figure jusqu’au bout, sans pouvoir inquiéter les premiers.

8e – Key Victory : S’est bien élancé et a galopé derrière les chevaux de tête. N’a pu se montrer dangereux pour les premières places dans les deux cents derniers mètres.

9e – Rostropovich : A galopé parmi les derniers et n’a pu se rapprocher utilement pour finir.

10e – Flag of Honour : A évolué au centre du peloton sans pouvoir inquiéter les premiers dans la phase finale.

11e – Dice Roll : Parti à son rythme, a évolué dans le dos de Flag of Honour, mais n’a pu se montrer dangereux à la fin.

12e – Stable Genius : A évolué parmi les derniers et n’a pu se montrer menaçant.

13e – Olmedo : Est bien parti à la corde et a essayé d’inquiéter les animateurs à l’entrée de la ligne droite avant de plafonner.

14e – Beat Generation : Est parti à son rythme galopant parmi les derniers, mais a été incapable d’approcher le peloton dans la ligne droite.

15e – Naturally High : A galopé dans la seconde moitié du peloton avant de lâcher prise dans la ligne droite.

16e – Kenya : Est bien parti, a fait partie des animateurs avant de céder rapidement dans la ligne droite.

Les réactions des entourages

Pascal Bary (entraîneur de Study of Man, 1er)

« C’est un cheval fantastique. Il a tout : le pedigree, la classe… J’en ai le souffle coupé »

Electra Niarchos (propriétaire de Study of Man, 1er)

« C’est un grand soulagement ! C’est un cheval fantastique, qui a beaucoup de cœur. Il descend de Miesque, donc c’est une victoire très spéciale pour nous et pour tout le monde : Stéphane, Pascal, l’écurie… C’est toujours spécial de gagner des courses comme celle-ci. C’est fabuleux. Et puis Deep Impact est un étalon incroyable… »

Stéphane Pasquier (jockey de Study of Man, 1er)

« C’est incroyable ! C’est un super cheval. Ce ne fut pas une course faite pour lui, car j’ai dû le monter un peu offensif. Il s’est montré lutteur jusqu’au bout, parce qu’il est meilleur que les autres. Rendez-vous dans l’Arc ! »

Xavier Thomas Demeaulte (entraîneur de Pastacoy, 2e)

« Le poulain était handicapé par son numéro dans les boites, mais son jockey a décidé d’avancer et l’a très bien monté. Il est très lutteur. Il prouve qu’on peut entraîner des chevaux de Groupe 1 à Mont-de-Marsan. Deuxième du Jockey Club, pour une petite écurie comme la mienne, c’est formidable. »

Tony Castanheira (entraîneur de Louis d’Or, 3e)

« Je n’ai plus de voix ! C’est sensationnel, il est très bon troisième. Il fallait oublier sa dernière sortie, dans l’Emirates Poule d’Essai des Poulains, où il a reçu des coups, a dû voyager en épaisseur, et est rentré déferré des antérieurs. On avait pris une claque ce jour-là, mais le propriétaire nous a fait confiance. Il fallait le juger sur sa troisième place dans le Prix de Fontainebleau. On y a cru fort ! »

Fabrice Chappet (entraîneur d’Intellogent, 4e)

« Intellogent court très bien. 2.100m, c’est sûrement le bout du monde pour lui. Nous sommes tout de même contents de sa course. »

Christophe Ferland (entraîneur de Not Mine, 5e)

« Le cheval court très bien. Il a manqué de rythme en partant donc il a reculé par la force des choses. Il revient bien et finit magnifiquement bien. Nous sommes ravis de sa performance. »