Dimanche 1er octobre

QATAR PRIX DE L’ARC DE TRIOMPHE – réactions des vainqueurs

Pictures : http://media.france-galop.com/news/2185

Les réactions des entourages

John Gosden, entraîneur d’Enable (1re)

« Quelle merveilleuse pouliche ! Elle est très spéciale. Frankie l’a placée au bon endroit pendant le parcours. Écoutez, tout le crédit de ce succès revient à la pouliche, et à son propriétaire et éleveur, le prince Khalid Abdullah. Ce serait une erreur de la courir encore cette année. Elle court depuis dix mois, et ce serait trop dur pour une pouliche d’aller sur la Breeders’ Cup. Si elle est vraiment en bonne forme, nous considèrerons la possibilité de la courir l’an prochain, et peut-être revenir en France mais à ParisLongchamp ! »

Lisa-Jane Graffard, représentante de Godolphin, propriétaire de Cloth of Stars (2e)

« Cloth of Stars fait une superbe course. Il n’aurait pas pu battre la gagnante en ayant le passage plus tôt. Il a très bien fini. C’est un cheval attachant qui a son caractère mais surtout beaucoup de classe. La suite de sa carrière doit être étudiée. Une possibilité serait de lui donner un break pour courir la Dubai Sheema Classic. »

Sir Michael Stoute, entraîneur d’Ulysses (3e)

« Il réalise une très bonne performance mais il est largement meilleur en bon terrain. Il suffit de regarder son action. Mais de toute manière, la pouliche est trop bonne pour lui. Nous réfléchissons à l’envoyer aux Etats-Unis pour la Breeders’ Cup, car là-bas il aura le type de terrain qu’il affectionne. Nous déciderons en fonction de la manière dont il revient de cette course. »

Alan Cooper, manager de la famille Niarchos, copropriétaire d’Ulysses (3e)

« C’est vraiment un super cheval. Il a très bien couru et ne nous laisse jamais tomber. Ulysses a grandi à Coolmore. Il est issu de la même famille que Cloth of Stars. Cette souche remonte à Northern Trick, sa troisième mère, qui était deuxième de l’Arc 1984. Elle avait été achetée yearling par Monsieur Niarchos, avec François Boutin et Sir Philip Payne-Gallwey, mon prédecesseur. »

Aidan O’Brien, entraîneur d’Order of St George (4e)

« Je suis très content de la manière dont laquelle il a couru. Il aime le terrain souple et a bien tenu. De manière générale, je suis ravi de sa performance et de celle de mes autres chevaux dans la course. »

Rupert Pritchard-Gordon, représentant d’Al Shaqab Racing, copropriétaire de Brametot (5e) et propriétaire de Doha Dream (non placé)

« Brametot court très bien. Nous espérions ce résultat. Tout l’entourage l’a trouvé mieux depuis Deauville. Il a refait sa vraie valeur. Nous n’avons pas d’excuses. A la limite, peut-être qu’il n’a pas toute ses aises à mi-ligne droite. Mais, cela lui permet peut-être de respirer. C’est vraiment agréable de le voir bien finir. Nous revenons de loin après Deauville… Il remontre sa valeur du Qipco Prix du Jockey Club. Concernant Doha Dream, il avait moins bonne action que d’habitude et nous verrons pour la suite de son programme. »

Cristian Demuro, jockey de Brametot (5e)

« Le rythme n’était pas très rapide et Brametot est meilleur en venant de l’arrière-garde. À 400 mètres du poteau, il n’est pas vraiment gêné, car il repart ensuite. »