Qatar Prix de l’Arc de Triomphe à ParisLongchamp : un baptême réussi

Qatar Prix de l’Arc de Triomphe à ParisLongchamp :
Un baptême réussi

Après s’être disputé pendant deux ans sur l’hippodrome de Chantilly, le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe 2018, la course dotée du meilleur rating mondial d’après le classement Longines des World’s Best Races, était cette année de retour sur la piste de ParisLongchamp. Cette 97ème édition a tenu toutes ses promesses avec le magnifique doublé de la pouliche anglaise Enable, associée à Lanfranco Dettori, l’un des meilleurs jockeys au monde, lauréat de cette épreuve à six reprises, soit le record absolu pour un cavalier. Le tandem Enable – Dettori restera dans l’histoire des courses comme le seul à avoir remporté le Prix de l’Arc de Triomphe sur deux hippodromes différents (Chantilly en 2017 et ParisLongchamp en 2018).
Le public français et international avait répondu présent et les clameurs des spectateurs assuraient l’ambiance dans les tribunes lors de chaque arrivée. La victoire anglaise dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe a été saluée par les chants des supporters britanniques (à retrouver en vidéo ICI).

Quelques-uns des meilleurs compétiteurs de la planète réunis à ParisLongchamp
Près de 200 chevaux, pur-sang anglais et pur-sang arabe, ont pris le départ des 16 grandes courses du week-end de l’Arc. 5 courses du Groupe 1 ont réuni chacune plus de 16 partants, preuve de l’attrait de ce programme auprès des propriétaires et des entraîneurs. Parmi les concurrents en piste ce week-end figuraient 73 chevaux ayant gagné 143 courses de Groupe, le plus haut niveau de la compétition. Ce panel de champions confirme aussi le caractère international de ces deux jours de courses puisque pas moins de 11 pays d’entraînement et 8 pays d’élevage étaient représentés.

45.000 spectateurs à ParisLongchamp
Le week-end du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe a réuni 45.000 personnes à ParisLongchamp. Cette fréquentation a généré des recettes de près de 2 millions d’euros, multipliées par quatre par rapport aux années précédentes. Les espaces premium comme le restaurant Panorama, le salon Zarkava, la Brasserie ParisLongchamp, la Tribune de l’Arrivée Or (3ème étage) ou encore les loges évènementielles situées en bord de piste se sont vendus rapidement et affichaient complet depuis plusieurs semaines. 
 
Hausse des paris sur l’Arc en France et à l’étranger
Dimanche, les 8 courses de la journée à ParisLongchamp ont généré 24,4 millions d’euros en France (+11,5% vs 2017). A elle seule, la course du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe a rassemblé 16,8 millions d’euros de paris (+7,4% vs 2017). A ce montant, s’ajoutent les paris internationaux pris depuis une cinquantaine de pays dont notamment plus de 19 millions d’euros depuis le Japon et près de 12 millions d’euros depuis Hong Kong. Les prises de paris sur l’hippodrome ont quant à elles progressé de 55% par rapport à l’an passé.

Un évènement médiatique international
Près de 500 journalistes étaient reçus dans un immense media center pour suivre ce grand week-end de sport, dont 50% d’internationaux (26 nationalités représentées). La grande course du dimanche était retransmise en direct dans plus de 50 pays. En France, sa diffusion en direct sur TF1 a concentré une audience de 1,3 million de téléspectateurs tandis que la chaine britannique ITV a annoncé une audience de plus de 900.000 téléspectateurs.

Près de 5.000 personnes mobilisées à ParisLongchamp
Près de 5.000 personnes (non comptabilisées dans les chiffres de fréquentation) travaillaient à ParisLongchamp pour assurer l’accueil du public, la restauration, la sécurité, l’accompagnement des chevaux ou encore la couverture médiatique de l’évènement. Au cours de ce week-end fréquenté et festif, près de 12.000 repas, 30.000 pintes de bière et 36.000 coupes de champagne ont été servis !
 
Olivier Delloye, Directeur Général de France Galop déclare à propos de l’édition 2018 du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe : « Cette première édition du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe à ParisLongchamp était un véritable test. Le bilan sportif est excellent avec un Arc qui restera sans doute dans les annales. Le bilan économique est quant à lui tout à fait encourageant avec une forte progression des recettes pour France Galop. C’est un élément non négligeable compte tenu des importants moyens mobilisés pour cet évènement. Sur le plan de l’organisation, ce baptême est globalement réussi même si tout n’a pas été parfait selon les espaces. Le principal enseignement que nous tirons au lendemain de ce week-end est que les points de passages obligés que sont les bars, les toilettes et les points de prise de paris ont été sous-dimensionnés pour pleinement satisfaire une partie du public. Les jours qui viennent seront d’ailleurs consacrés à la mise en place d’une grande enquête auprès de l’ensemble des spectateurs ayant acheté leur billet en ligne et à la définition de premières mesures d’amélioration pour que l’édition 2019 soit un franc succès pour tous les publics. »