Point sur la piste de ParisLongchamp et la réunion du samedi 22 septembre

Sur une partie des pistes empruntées dimanche dernier 16 septembre 2018 à ParisLongchamp, le passage des pelotons dégageait des projections.

Ces projections sont dues au faible enracinement des semis de l’été qui n’ont pas encore pris autant racine qu’il aurait fallu. Un nuage de terre était donc soulevé par le galop des chevaux.

À l’issue de cette réunion, la zone en question, de l’entrée de la ligne d’arrivée à la fin de l’open stretch, a été inspectée méticuleusement par les équipes des pistes de ParisLongchamp afin de savoir s’il fallait maintenir la réunion de courses samedi prochain 22 septembre, à deux semaines du week-end du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. Il a été considéré qu’en portant samedi la lice à 27 mètres dans la ligne d’arrivée (15 mètres dans le parcours) au lieu de 24 mètres comme initialement prévu, sur une portion de piste complètement neuve, les partants bénéficieraient d’excellentes conditions et les zones nécessitant, en vue du week-end du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe, un travail de reprise minutieux seraient épargnées pendant près de trois semaines au total.

Depuis dimanche dernier, sur la bande de terrain à 8 mètres de la corde plus particulièrement concernée, de la fausse ligne droite à l’entrée de la ligne d’arrivée jusqu’à la zone de déploiement de l’open-stretch, on a de nouveau semé et fertilisé à l’engrais, puis les gazons ont été roulés.

Demain vendredi, un accélérateur de croissance sera répandu au niveau du système racinaire pour une meilleure implantation des semis. Une nouvelle fertilisation est programmée dans deux semaines pour offrir une zone visiblement plus uniforme.