Jeudi 11 mai 2017

Les statistiques des ABU DHABI POULE D’ESSAI DES POULICHES

Record de l’épreuve

Le record de l’Abu Dhabi Poule d’Essai des Pouliches est détenu depuis 2013 par Flotilla, qui avait parcouru les 1.600m de l’épreuve en 1’34’’77. Il faut souligner que ce temps a été établi à Longchamp : les Poules d’Essai ont été transférées à Deauville en 2016 et 2017 en raison des travaux réalisés sur l’hippodrome du Bois de Boulogne.

Nombre de partantes

Avec 18 partantes, l’édition 2017 est, après celle de 2013 (20) et de 1912 (19), la plus prolifique en nombre depuis la création en 1840. Il faut remonter à 1986 et 1924 pour trouver le même nombre de candidates.

Invincibilité

Quatre pouliches se présenteront au départ invaincues : Via Ravenna, Cristal Fizz, Delectation et Wajnah.

Une certaine Madelia, qui n’avait pas couru à 2 ans, était arrivée auréolée d’une victoire en débutant en avril. Elle restera invaincue au soir de la Poule d’Essai en devançant le duo Beaune et Durtal qui n’avaient pu être départagées. Elle confirmera ensuite en enlevant le Prix de Diane 1977.

L’an dernier, La Cressonnière était arrivée invaincue comme, Avenir Certain, lauréate l’année précédente, et comme neuf autres gagnantes depuis 30 ans.

Chemin préparatoire

Depuis la création du Prix Imprudence, cinq de ses lauréates ont ensuite enlevé la Poule d’Essai : Solitude, Elusive Wave, Ervedya. Quant à Miesque et Ravinella, elles avaient, non seulement enlevé la Poule mais également, quinze jours plus tôt, les 1.000 Guinées de Newmarket. Via Ravenna a remporté cette année la préparatoire disputée à Maisons-Laffitte.

Depuis sa création, vingt gagnantes du Prix de la Grotte ont ensuite confirmé dans la Poule d’Essai. Parmi celles-ci, six ont gagné le Prix de Diane dans la foulée : Golden Lilac, Zarkava, Gazala, La Sega, Apollonia. Divine Proportions fait également partie du lot, une pouliche portant les couleurs Niarchos à l’entraînement chez Pascal Bary, comme Senga, la lauréate du Prix de la Grotte 2017.

Supplémentation

Sous l’entrainement d’Eric Saint-Martin, Festive a été supplémentée ce jeudi. Cela avait été aussi le cas également pour Torrestrella, la gagnante de l’édition 2004. C’est la seule pouliche supplémentée à avoir remporté la course.

Une rentrée victorieuse

Deux pouliches anglaises font leur rentrée à l’occasion de cette Poule : Asidious Alexander et Cristal Fizz. Pearl Bracelet avait gagné pour sa rentrée en 1989, et alors qu’elle n’avait couru qu’une fois à 2 ans, pour une troisième place. Flotilla avait fait une rentrée victorieuse dans l’édition 2013 après son exploit à 2 ans dans la Breeders’Cup Juvenile Fillies Turf à Santa-Anita.

Après un succès dans le Critérium des Pouliches, une certaine Allez France avait fait sien la Poule en effectuant sa rentrée tout comme Dictaway, gagnante en 1955. Coronation avait fait une rentrée victorieuse dans la Poule (tout en partageant le succès avec sa compagne de couleurs, Galgala, elle aussi rentrante) avant de s’incliner face Musidora dans les Oaks. A l’automne, elle s’impose dans le Prix de l’Arc de Triomphe. Les gagnantes des deux éditions suivantes, Corejada et Djelfa effectuaient elles aussi leur rentrée pour Marcel Boussac.

Les victoires étrangères

L’entraîneur allemand Andreas Wölher a hérité au mois d’avril d’une pouliche en provenance d’Angleterre, Delectation. Dès sa rentrée, elle fait sien le Schwarzgold Rennen (Gr.3 et ex Poule d’Essai allemande) couru sur le mile de Cologne. A ce jour aucune gagnante de la Poule française ne provenait d’Allemagne. Les seules étrangères venaient d’Angleterre (4) ou d’Irlande (le pays de Rose Gypsy, entrainée par Aidan O’Brien).