JOURNÉE DES QATAR ARC TRIALS, DIMANCHE 16 SEPTEMBRE À PARISLONGCHAMP
 Un avant-goût d’Arc dans le nouveau temple du galop

JOURNÉE DES QATAR ARC TRIALS,
DIMANCHE 16 SEPTEMBRE À PARISLONGCHAMP

 
Un avant-goût d’Arc dans le nouveau temple du galop

 
Ce dimanche, les Qatar Arc Trials reviennent chez eux : cette journée, dernière ligne droite en vue du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe, retrouve l’écrin de Longchamp – ou plutôt de ParisLongchamp. Après deux années à Chantilly pendant les travaux de redéveloppement de l’hippodrome du Bois de Boulogne, les Qatar Arc Trials sont de retour à la maison, dans un hippodrome flambant neuf… Avec une nouveauté côté piste : la mise en place de l’open stretch, ce décrochement de la lice qui a pour but de permettre à tous les chevaux de pleinement s’exprimer, sans rester bloquer le long de la corde par exemple. Certains concurrents des Arc Trials ont déjà eu l’occasion de tester l’open stretch au printemps. Pour d’autres, ce sera une nouveauté.
 
Pour tous, l’objectif est simple : prendre ses marques, montrer sa forme, et décrocher sa place au départ du prochain Qatar Prix de l’Arc de Triomphe.
• Le Qatar Prix Vermeille, Groupe 1 pour femelles de 3 ans et plus, sera peut-être le théâtre d’une belle histoire avec Zarkamiya (Frankel), qui tentera de marcher dans les traces de sa mère Zarkava (Zamindar), lauréate de cette épreuve en 2008.
• Dans le Qatar Prix Foy, André Fabre semble avoir les clés de la course, présentant trois des six partants : Waldgeist (Galileo), Cloth of Stars (Sea the Stars) et Talismanic (Medaglia d’Oro). Délaissés au betting de l’Arc par les bookmakers, ils tenteront de prouver qu’il faudra compter sur eux le jour J. Le Qatar Prix Foy permettra aussi de découvrir le prétendant japonais au Prix de l’Arc de Triomphe : Clincher (Deep Sky).
• Les poulains de 3 ans au départ du Qatar Prix Niel font aussi figure d’outsiders en vue du prochain Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. A eux de montrer qu’ils ont progressé durant l’été…
 
 
LE QATAR PRIX VERMEILLE
Le Qatar Prix Vermeille, 6e étape des EpiqE Series, a un statut à part dans cette journée des préparatoires au Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. Parmi les trois épreuves préparatoires, elle est la seule à porter le label de Groupe 1, le plus haut niveau mondial. Cela veut dire que le Qatar Prix Vermeille est à la fois une course tremplin, mais aussi un objectif en lui-même.
 
Les cinq derniers doublés Vermeille & Arc
Année                       Cheval
2013                         Trêve
2008                         Zarkava
1979                         Three Troïkas
1972                         San San
1945                         Nikellora
 
Les six dernières lauréates du Qatar Prix Vermeille et leur performance dans l’Arc
Année         Lauréate du Vermeille                     Performance dans l’Arc
2017           Bateel                                              N’a pas couru
2016           Left Hand                                        12e
2015           Trêve                                                4e
2014           Baltic Baroness                                N’a pas couru
2013           Trêve                                                1re
2012           Shareta                                             9e
 
a
 
Les derniers doublés Niel & Arc depuis 1990
Année                  Cheval
2006                    Rail Link
2005                    Hurricane Run
2003                    Dalakhani
2000                    Sinndar
1999                    Montjeu
1998                    Sagamix
1996                    Helissio
1994                    Carnegie
 
Les six derniers lauréats du Prix Niel et leur performance dans l’Arc
Année                  Lauréat du Niel                  Performance dans l’Arc
2017                    Cracksman                         N’a pas couru
2016                    Makahiki                            14e
2015                    New Bay                            3e
2014                    Ectot                                  17e
2013                    Kizuna                               4e
2012                    Saônois                              Non placé
 
Le favori de ce Qatar Prix Niel, qui n’est pas facile à cerner, devrait être le français Neufbosc (Mastercraftsman). Ce poulain portant les couleurs de Gérard Augustin-Normand et entraîné par Pia Brandt n’a pas couru depuis sa deuxième place dans le Juddmonte Grand Prix de Paris, Groupe 1 disputé le 14 juillet dernier à ParisLongchamp. Il n’a cessé de progresser tout au long du printemps et peut poursuivre sur cette lancée cet automne.
Face à lui, il y a l’invaincu Brundtland (Dubawi). Ce représentant de Godolphin entraîné en Angleterre par Charlie Appleby a très peu d’expérience puisqu’il n’a couru que deux fois pour deux victoires : une en 2017, à 2 ans, et une cette année dans le Grand Prix de Clairefontaine, une Listed. Il lui faudra avoir encore franchi une marche pour s’imposer ce dimanche et, éventuellement, gagner son ticket pour le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe, dans lequel il n’est pas engagé. Sa supplémentation coûterait 120.000 €.
Royal Youmzain (Youmzain) nous arrive d’Allemagne. Troisième du Derby allemand, Groupe 1 dont il était le favori, il reste sur une troisième place pour sa rentrée dans le Grosser Preis Von Berlin. Dans ce Groupe 1 face aux chevaux d’âge, il ne déméritait pas, concluant à moins d’une longueur du gagnant.
Naturally High (Camelot), entraîné par Pascal Bary pour Jean-Louis Bouchard, vaut beaucoup mieux que son échec dans le Qipco Prix du Jockey Club et est à revoir.
 
LE QATAR PRIX FOY
Le Qatar Prix Foy, labelisé Groupe 2, est la préparatoire traditionnelle des mâles de 4 ans et plus en vue du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. Certaines femelles y ont déjà pris part plutôt que d’aller vers le Qatar Prix Vermeille qui, rappelons-le, est autant une préparatoire qu’un objectif en soi puisque Groupe 1. Il n’y a pas de femelles cette année. Le doublé “Foy-Arc” n’a pas été réalisé depuis 1984. Les partants de ce Qatar Prix Foy 2018 ne font pas partie des grands favoris au prochain Arc chez les bookmakers mais attention, c’est peut-être une erreur…
 
Les derniers doublés Foy & Arc
Année           Cheval
1984             Sagace
1974             Allez France
 
Les six derniers lauréats du Prix Foy et leur performance dans l’Arc
Année           Lauréat du Prix Foy                 Performance dans l’Arc
2017             Dschingis Secret                       6e
2016             Silverwave                                13e
2015             Postponed                                 N’a pas couru
2014             Ruler of the World                    9e
2013             Orfèvre                                     2e
2012             Orfèvre                                     2e
 
Sur les six partants du Qatar Prix Foy 2018, trois sont entraînés par André Fabre : Cloth of Stars (Sea the Stars) et Talismanic (Medaglia d’Oro), qui portent les couleurs de Godolphin, et Waldgeist (Galileo), qui est un représentant des Allemands du Gestüt Ammerland associés aux Anglais de Newsells Park. André Fabre est en mesure de prendre les trois premières places de ce Groupe 2 avec eux. Waldgeist fait une rentrée, lui qui a remporté le Grand Prix de Saint-Cloud, un Groupe 1, au mois de juillet dernier. Il n’a pas couru depuis. Waldgeist est délaissé par les bookmakers pour le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe, étant proposé entre 14/1 et 33/1. C’est assez sévère : il arrive à pleine maturité à 4 ans et ses limites actuelles sont inconnues.
Talismanic est devenu l’un des chouchous de la planète hippique, avec sa grande liste en tête blanche, ses grandes chaussettes blanches et un flegme à toute épreuve. Il a commencé à arriver à maturité au second semestre 2017, à l’automne de ses 4 ans, remportant la Longines Breeders’ Cup Turf, la plus importante course sur le gazon aux États-Unis, et terminant ensuite deuxième du Longines Hong Kong Vase en décembre 2017. En 2018, il a peu couru. Gagnant pour sa rentrée sur la P.S.F. de Chantilly au début du mois de mars, il a ensuite échoué dans la Dubai World Cup, un Groupe 1 couru sur le dirt. Il n’a pas su s’adapter à la surface. Talismanic a ensuite pris des vacances et, pour sa rentrée, il a remporté facilement le Prix Gontaut-Biron – Hong Kong Jockey Club, un Groupe 3 deauvillais.
Quant à Cloth of Stars, deuxième du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe en 2017, il n’est pas simple à situer. Il a joué de malchance tout au long de cette année 2018. Cloth of Stars est pétri de talent, mais il n’est pas de tous les jours. S’il retrouve son meilleur niveau, attention à lui…
Côté français encore, Way to Paris (Champs Elysées) aura une position d’outsider. Il est entraîné par un Italien, Andrea Marcialis, qui s’est installé en France il y a quelques années. Way to Paris donne toujours le meilleur de lui-même et a pour lui d’adorer ParisLongchamp.
Du côté des étrangers, l’attraction est Clincher (Deep Sky), qui nous arrive du Japon. Il est associé à Yutaka Take, un jockey qui est une légende vivante dans son pays. Les Japonais ont amené bon nombre de leurs champions pour le Prix de l’Arc de Triomphe : El Condor Pasa (Kingmambo), Deep Impact (Sunday Silence), Orfèvre (Stay Gold)… Tous ont échoué. Avec Clincher, ils font un autre pari : ce n’est pas le meilleur cheval du Japon, mais il a pour lui son adaptabilité, étant capable de bien faire de 2.000 mètres à 3.200 mètres, sur un terrain rapide ou lourd.
Enfin, Capri (Galileo) vient d’Irlande. Ce beau gris est un bon cheval mais c’est une très grande rentrée. Il n’a pas couru depuis le mois d’avril 2018, ayant des ennuis de santé.