Mercredi 20 décembre 2017

Evolution des remises de poids en courses de Galop

Réunis avant-hier, les membres du Conseil d’Administration de France Galop ont acté les résultats, positifs dans leur ensemble, obtenus depuis la mise en place, en mars 2017, d’une remise de poids de 2 kilos (plafonnée à 4,5 kilos pour les apprentis) pour les femmes jockeys en courses de Galop.

Pour les courses de Plat :

  • Doublement du nombre de montes des femmes jockeys depuis mars 2017
  • Progression de 165 % du nombre de victoires

Les résultats de cette mesure inédite dans les courses de chevaux répondent aux objectifs fixés en début d’année. Ils visaient à permettre aux femmes d’être plus présentes dans les courses de Galop.

Sur la base de ces statistiques, un processus de consultation a été mené auprès des Conseils du Plat et de l’Obstacle. Il a été élargi à un panel d’acteurs concernés (Association des Jockeys, représentantes des femmes jockeys, Association des Entraineurs, entraîneurs ayant fait monter des femmes jockeys, agents de jockeys). Après un premier débat lors du Conseil d’Administration du 28 novembre dernier, et une nouvelle discussion avant-hier, les membres du Conseil d’Administration ont décidé d’ajuster légèrement les règles de remise de poids des femmes jockeys à partir du 1er mars 2018. Il s’agit de corriger ainsi certains effets jugés pénalisants pour la compétition sportive, tout en conservant le fondement de cette mesure.

Les conditions de poids seront désormais distinctes selon les disciplines :

PLAT : La remise de poids est ramenée à 1,5 kilo et sera plafonnée à 4 kilos pour les apprentis et les jeunes jockeys.

Il est également prévu de remplacer le programme de 40 courses réservées aux femmes jockeys par un programme de courses pour jockeys (hommes et femmes) n’ayant pas gagné 10, 15 ou 20 courses dans l’année.

OBSTACLE : La remise de poids est maintenue à 2 kilos pour les femmes et sera plafonnée, comme en Plat à 4 kilos.

Edouard de Rothschild, Président de France Galop, explique : « Près d’un an après l’instauration d’une remise de poids pour les femmes jockeys, la visibilité de ces sportives est renforcée. France Galop souhaite que cet effet positif se prolonge. Dans ces conditions, la mesure est donc maintenue tout en faisant l’objet d’une évolution discutée largement entre les acteurs des courses ».

Parallèlement, afin de favoriser l’apprentissage de la monte en courses, le Conseil d’Administration a retenu une proposition du Conseil du Plat visant à revoir à la hausse les seuils de nombre de victoires correspondant aux différents niveaux (actuellement 40 et 70 victoires) de remises de poids des apprentis et jeunes jockeys. Les instances en charge de faire évoluer le Code des Courses de Galop seront saisies de cette demande pour une mise en œuvre possible à la fin du premier trimestre 2018.